Port Miou

Ces sources ont une salinité variable au cours du temps en fonction du débit, acquise à grande profondeur sous le niveau de la mer à l’intérieur des terres (plusieurs kilomètres). Le site d’observations de Port Miou est unique pour l’étude des karsts côtiers : il s’agit d’un tunnel artificiel qui permet d’accéder à la galerie souterraine noyée à 500 mètres de la mer dans les terres. Les mesures sont réalisées sur l’eau (CTD, fluorescence, isotopes de l’eau, ions majeurs) et sur les roches réservoirs (évolution morphologique du karst, structures 3D, géochimie) à l’échelle de l’hydrosystème régional. Les sources sont inclues dans le réseau de mesures hydrogéologiques mis en place par le CEREGE dans le projet de recherche KarstEAU (www.karsteau.fr).

Les sources karstiques côtières sont des objets d’étude particuliers, caractérisés par une eau saumâtre à la salinité variable agissant comme un marqueur naturel qui permet d’étudier le fonctionnement hydrodynamique du karst et le mécanisme d’intrusion saline. Ces sources, par leur localisation en zone littorale, sont également l’exutoire d’aquifères formant une ressource en eau stratégique pour le développement des populations sur le pourtour méditerranéen. L’évolution sur le long terme des débits et de la salinité de l’eau souterraine est en rapport direct avec les changements globaux (climat, variations eustatiques). Les sources côtières sont la résultante des processus d’écoulement et de transport sur le continent, caractérisé par le bassin versant d’alimentation de la source, et des interactions avec la mer qui entre dans les terres en profondeur et reçoit cet apport d’eau douce ou saumâtre sur la zone littorale.

L’hydrosystème de Port-Miou contribue aux objectifs suivants :

  • suivi d’un réseau de surveillance de l’intrusion saline dans l’aquifère régional et des variations eustatiques locales ;
  • étude du mécanisme d’intrusion saline dans les aquifères côtiers hétérogènes et conséquences sur les ressources en eau ;
  • évaluation quantitative et qualitative des apports d’eau souterraine à la mer (SGD) : flux, biodiversité ;
  • étude de la karstification dans les réservoirs carbonatées et de son impact sur la dynamique de l’écoulement et le stockage de l’eau souterraine.